Formation certifiante avec le financement du CPF et de Pôle Emploi

Formation certifiante avec le financement du CPF et de Pôle Emploi

Développez vos compétences. Zéro euro à payer. Grâce à nos formations payées par l’Etat

Le besoin de formation professionnelle

L’époque des carrières linéaires est terminée ! On entend régulièrement ces propos, probablement à raison. Nous sommes nombreux à passer par des moments charnières de notre vie professionnelle au cours desquels nous nous réorientons, vers la quarantaine ou plus tard. C’est parfois un choix, un désir de changement ou une quête de sens. Et c’est souvent une nécessité.

Pour bien redémarrer, nous devons nous former en nous adaptant à l’évolution du marché. Heureusement, la formation s’adapte aussi : elle peut être professionnelle, qualifiante et certifiante.

La valeur d’une formation certifiante

Les formations certifiantes se distinguent par la délivrance d’un certificat à leur terme, parfois après le passage d’un examen. La certification est un élément clé de la reconnaissance professionnelle. Elle ne remplace pas l’expérience, mais elle valide nos nouvelles compétences et montre notre engagement. Les formations certifiantes sont très bien considérées dans le monde professionnel. Elles ouvrent de nombreuses portes et permettent de démarrer une reconversion sur de bonnes bases. Parmi les plus demandées et porteuses, on trouve :

  • la formation certifiante de chef de projet informatique ;
  • la formation certifiante de community manager, disponible à l’École Française ;
  • les formations certifiantes en anglais ;
  • les formations certifiantes en communication digitale ou interpersonnelle.

Les formations certifiantes reconnues par l’état sont enregistrées au Répertoire national de la certification professionnelle (RNCP), qui valide la pertinence des contenus et l’employabilité des personnes certifiées. Les certifications complémentaires, par exemple sur un outil ou une méthodologie particulière d’une profession donnée, relèvent du Répertoire Spécifique. Toutes les formations proposées à l’École Française sont inscrites auprès d’un de ces deux organismes officiels.

Le choix d’une formation et d’un organisme, le conseil

Les organismes dispensant des formations sont nombreux. Parmi les plus connus, on trouve le CNAM, l’AFPA ou les Greta. Le choix d’une formation est souvent très personnel, mais il est toujours possible de se faire aider. Le conseil en évolution professionnelle (CEP) est gratuit, personnalisé et accessible à tous : salariés, indépendants ou chômeurs. Il est là pour vous aider à bâtir un projet cohérent, éviter les pertes de temps et les faux pas.

Le bilan de compétences proposé par l’École Française peut également vous guider dans votre démarche. Si vous êtes demandeur d’emploi, votre conseiller Pôle Emploi devra valider votre démarche dans le cadre du CEP. Selon votre situation, vous vous orienterez tout naturellement vers une formation en cours du soir si vous êtes salarié en poste, ou vers une formation certifiante en ligne pour plus de souplesse. L’École Française propose des formations certifiantes en ligne, en cours du soir, ou disponibles dans les deux formules, comme la formation LinkedIn.

Le CPF et Pôle Emploi à la base du financement

Les formations ne sont pas gratuites. Leur coût est variable, suivant leur durée et leur contenu. À titre indicatif, il se situe classiquement entre 1500 et 8000 €. Certaines approchent les 20000 €. Les multiples possibilités de financement permettent de réduire, souvent de faire disparaître la part de financement à la charge des personnes formées. Le compte personnel de formation (CPF) et Pôle Emploi jouent alors un rôle clé.

Financer par le CPF

Le CPF est un dispositif public dédié au financement de la formation continue. Il est personnel, indépendant des employeurs et concerne tous les actifs. Chaque année travaillée augmente vos droits à la formation. Le CPF peut être utilisé pour financer une formation sous réserve qu’elle soit éligible.

Une simple visite sur votre espace CPF en ligne (si vous avez travaillé, vous en avez un) vous donnera accès à une liste de formations certifiantes éligibles au financement par le CPF, ainsi qu’aux formations CPF non certifiantes. Le coût des formations y est indiqué en regard de votre solde disponible. S’il n’est pas suffisant, des solutions de financement complémentaire existent.

Financer par Pôle Emploi avec ou sans indemnisation

Si vous êtes indemnisé, le maintient de votre allocation est possible sans dégressivité, à condition que votre démarche soit approuvée et validée par votre conseiller Pôle Emploi. Son premier souci est que vous ne soyez plus chômeur. Une formation adaptée à votre situation peut grandement aider, il le sait. Une liste de formations certifiantes est disponible dans votre espace Pôle Emploi en ligne. Les possibilités de financement sont spécifiées : CPF, opérateurs de compétence (OPCO), financeurs publics comme les conseils régionaux. Après approbation, votre conseiller Pôle Emploi étudiera les meilleures possibilités de financement et instruira les dossiers correspondants.

Si vous êtes inscrit à Pôle Emploi mais non indemnisé, des dispositifs spécifiques existent (RFPE, ASS, AIF). Là aussi, leur obtention est conditionnée par l’aval de Pôle Emploi qui vérifiera la cohérence de votre projet. Des aides spécifiques (RFF, ASS) existent pour le cas où votre indemnisation arrive à son terme pendant la durée de votre formation.

Le contrat de professionnalisation

Si votre démarche de formation intéresse un employeur, le contrat de professionnalisation est sans doute la meilleure solution. Il est ouvert aux demandeurs d’emploi de plus de 26 ans, ainsi qu’aux étudiants de moins de 26 ans désireux de compléter leur formation initiale. Les OPCO (successeurs des OPCA depuis avril 2019, voir la liste des OPCO pour plus d’informations) jouent un rôle central dans le financement de ces contrats.

La formation des salariés

Le CPF joue un rôle clé dans la formation des salariés. Vous n’êtes pas obligé d’informer votre employeur si vous l’utilisez. Votre temps de formation sera alors impérativement pris en dehors de vos heures de travail. Si vos droits CPF ne couvrent pas la totalité du coût de la formation choisie, le recours au financement personnel peut être de mise, mais beaucoup de formations sont éligibles à un financement par les OPCO, dont l’un des buts est de favoriser la transition professionnelle des salariés.

Le CPF de transition professionnelle

Ce dispositif, successeur du CIF, permet aux salariés de demander un congé à leur employeur pour suivre une formation certifiante. Le demandeur doit être en CDI avec au moins deux ans d’ancienneté. Les demandes sont à adresser aux Commissions paritaires interprofessionnelles régionales (CPIR, qui succèdent au Fongecif depuis début 2020). En cas d’approbation, des possibilités de financement complémentaires du CPF sont étudiées et, bien souvent, trouvées. D’autre part, le salarié conserve totalement ou partiellement son salaire pendant la durée de la formation, selon ses revenus. Plus d’informations sont disponibles sur le site du ministère du Travail.

Comptez avec votre CPF et Pôle Emploi

Se former de manière appropriée peut être salutaire si vous êtes, comme tant d’autres quadras ou quinquas, à la croisée des chemins professionnels. L’offre est pléthorique, les possibilités de financement rendent la démarche peu coûteuse : pourquoi ne pas franchir le pas ?

  • Voir toutes les formations
  • Contactez-nous sur notre page ou avec avec le chat, nous sommes à votre disposition !

Accompagnement personnalisé